Quantité des eaux de surface

Le suivi des variations de débit des principaux cours d’eaux du bassin, permet en particulier de suivre et de prévenir les évènements de crue ou d’étiage.

Au-delà des variations naturelles, les prélèvements (pour l’industrie, l’irrigation ou l’approvisionnement en eau potable) impactent la ressource disponible. Afin de concilier au mieux l’activité économique et l’état de la ressource, l’EPTB Vienne a engagé, de 2011 à 2013, dans le cadre du SAGE vienne, une étude en vue de déterminer les volumes prélevables acceptables sur le bassin de la Vienne aval. Ces volumes prélevables ont été arrêtés par la CLE (Commission locale de l’eau) le 19 novembre 2014.